dimanche 25 janvier 2009

Bondieuseries du dimanche (10) ...




Rembrandt (1606-1669) ; Le Christ chassant les changeurs d'argent du Temple ;
huile sur paneau, 1626. 43.1 x 32 cm

Idées innées

C'est ainsi que l'on nomme des notions que les nourrices et les prêtres ont inspirées de si bonne heure, et qu'ils ont si souvent répétées, que, devenu grand, l'on croit les avoir eu toujours, ou les avoir reçues dès le ventre de sa mère. Toutes les idées du catéchisme sont évidemment des idées innées.

Idolâtrie

Culte religieux que l'on rend à des objets matériels et inanimés ; il n'est dû qu'au vrai dieu et ne peut sans crime se transférer aux créatures, à moins qu'il ne prît fantaisie au vrai dieu de se changer en gauffre, ou de changer la gauffre en lui, ce qui change la thèse.



Rembrandt (1606-1669) ; L' Ascension du Christ ;
huile sur toile, 1636. 92.7 x 68.3 cm



Ignorance

C'est le contraire de la science, et la première disposition à la foi. On en sent toute l'importance pour l'église. Depuis que les laïques ne sont plus duement ignorants, la foi diminue, la charité se refroidit, et les actions du clergé sont bien tombées sur la place.

Imitation

La religion chrétienne nous ordonne d'imiter le dieu que nous adorons. D'où l'on voit que nous devons tendre des pièges aux hommes, les punir d'y avoir donné, exterminer les infidèles, noyer ou brûler les pécheurs, enfin nous faire prendre afin de ressembler à notre divin modèle.



Rembrandt (1606-1669) ; Le Christ ressuscité apparaît à Marie-Madeleine ;
huile sur toile, 1638. 61 x 49.5 cm



Immatériel

C'est ce qui n'est point matériel, ou ce qui est spirituel. Si vous voulez quelque chose de plus, adressez-vous à votre curé, qui vous prouvera que Dieu est immatériel, que votre âme est immatérielle, qu'un ange est immatériel, que l'argent de l'église est immatériel, si votre esprit trop matériel n'y comprend rien, attendez que la foi vous vienne, ou craignez que votre esprit bouché ne soit un jour matériellement ou spirituellement grillé pour avoir été trop matériel.

Immense

Dieu est immense, il est partout, il remplit tout. Il est donc dans moi quand je fais une sottise ? Eh ! Point du tout, grand nigaud ! Il est partout, sans néanmoins être dans vous ; ah ! J'entends, c'est un mystère.



Rembrandt (1606-1669) ; Le sacrifice d' Abraham ;
huile sur toile, 1635. 193 x 133 cm



Immortalité

Qualité propre à notre âme, qui, comme on sait, est un esprit ; or un esprit est une substance que nous ne connaissons pas ; donc il est démontré qu'elle ne peut se détruire comme les substances que nous connaissons. Il est essentiel pour l'église que nos âmes soient immortelles, sans cela nous pourrions bien n'avoir pas besoin des ministres de l'église, ce qui forcerait le clergé de faire banqueroute.

Immuable

Dieu est immuable, c'est-à-dire n'est point susceptible de changer ; cependant nous trouvons dans ses papiers que souvent il a changé de projets, d'amis et même de religion : mais tous ces changemens ne peuvent nuire à son immutabilité, ni à celle de ses prêtres immuables, qui jamais ne changent d'avis sur le dessein de mener les laïques par le nez.



Rembrandt (1606-1669) ; Le Christ et la femme adultère ;
huile sur toile, 1644. 83.8 x 65.4 cm



Immunités

Privilèges très prudemment accordés par les princes ou plutôt par la divinité même à ses valets de pied ; en vertu des immunités ils peuvent être très insolents ici bas, et sont exemts de contribuer comme les autres aux besoins de la société. Dieu n'est jamais de plus méchante humeur que quand on touche aux immunités de ses gens ; il s'en venge communément soit de vive force soit en traître.

Impénitence

C'est un endurcissement dans le péché ; quand on persévère jusqu'à la mort dans sa rebellion à l'église, l'impénitence s'appelle finale, c'est le plus horrible des péchés, aux yeux du clergé qui ne peut consentir que jamais Dieu le pardonne.



Rembrandt (1606-1669) ; Dénonciation du Christ par Pierre ;
huile sur toile, 1660. 154 x 169 cm



Impies

Ce sont des gens qui ne sont pas pieux, ou qui manquant de foi ont l'impertinence de rire des choses que les dévots et les prêtres sont convenus de regarder comme sérieuses et saintes. Une femme impie est celle qui n'est pas une pie comme sa commère la dévote, ou sa voisine la janséniste, ou sa tante la bégueule.

Impiété

C'est tout ce qui porte atteinte à l'honneur de Dieu, c'est-à-dire du clergé.



Rembrandt (1606-1669) ; La sainte famille derrière le rideau ;
huile sur toile, 1646. 46.5 x 69 cm



Implicite

C'est le caractère que doit avoir la foi quand elle est bien conditionnée ; cette foi est la même chose que la foi du charbonnier ; elle consiste à ne jamais douter de ce que dit M le curé, quand on est catholique ; de ce que dit le professeur Vernet quand on est genevois ; de ce que dit le muphti, quand on est un bourgeois de Constantinople.

Important

Il n'y a rien de plus important au monde que ce qu'il importe aux prêtres de faire regarder comme important. Le monde chrétien a eu depuis plusieurs siècles le bonheur d'être troublé pour des mots importants, des arguments importants, des époques importantes, des cérémonies importantes, des capuchons importants, des bulles très importantes etc.



Rembrandt (1606-1669) ; La résurrection de Lazare
huile sur panneau, 1630. 96.2 x 81.5 cm



Imposition des mains

Cérémonie sacrée requise pour faire des prêtres, et non des imposteurs comme son nom semblerait l'indiquer. Par cette sainte magie, qui s'appelle chirotonie, le saint-esprit descend sur le crâne d'un prêtre, qui dès lors ne peut plus dire que des vérités, pourvu néanmoins que ce qu'il dit soit approuvé de son évêque ; qui tient toujours, comme on sait, la foi de la première main.

Imprimerie

Invention diabolique et digne de l'antéchrist ; elle devrait être proscrite de tout pays chrétien. Les fidèles n'ont pas besoin de livres, un chapelet leur suffit. Pour bien faire on ne devrait imprimer que le bréviaire et le pédagogue chrétien .



Rembrandt (1606-1669) ; Jeremie se lamentant de la destruction de Jérusalem ;
huile sur panneau, 1630. 58 x 46 cm



Incarnation

Tout chrétien est obligé de croire que l'esprit, qui remplit l'univers de son immensité, s'est autrefois rapetissé de manière à tenir dans la peau d'un juif ; mais il ne s'est pas bien trouvé de la métamorphose, on assure qu'il n'y reviendra plus. Ceux qui voudront se faire une idée claire de ce mystère ineffable, trouveront de quoi se satisfaire dans ce cantique de M. Simon le franc.

Cantique
Le péché de notre premier père
le perdit et tous ses descendants :
mais le courroux d'un dieu tout débonnaire
loin d'être éternel, ne dura guère
que quatre mille ans.
quand il eut donné ce peu d'années
aux transports d'un premier mouvement,
la grâce vint changer les destinées
des âmes qui se trouvaient damnées
sans savoir comment.
pour réparer le mal de la pomme
voici donc ce qu'à son fils il dit :
allez vous faire, courez vous faire homme ;
souffrez, mourez : à cela voici comme
le fils répondit.
j'obéis, mais je ne puis vous taire
un fait que vous ne pouvez nier ;
je suis dieu comme vous, mon cher père,
devenir homme, n'est-ce pas me faire
d'évêque meunier ?
halte-là, mon fils, c'est un mystère
qu'il faut croire avec soumission.
vous naîtrez d'une vierge mère,
j'ai mon saint-esprit prêt à lui faire
l'opération.
n'ai-je pas là, poursuit-il, quelque ange
prêt à faire une commission ?
où sont ils donc ? Il faudra que j'en change.
hé, Gabriel, sur ce plan qu'on m'arrange
l'incarnation.
l'ange part, vole sur l'hémisphère,
va chez la femme d'un charpentier,
c'est un drôle, on n'a qu'à le laisser faire,
nul n'entend mieux à nouer une affaire,
c'est là son métier.
il fait son compliment dès qu'il entre,
et comme un ange il a de l'esprit ;
des grâces, dit-il, vous êtes le centre,
bénit-soit le fruit de votre ventre :
le compliment prit.

Inceste

Crime contre nature qui était permis du temps d'Adam et que souvent le pape permet encore quand il est bien payé. C'est un péché impardonnable que de coucher avec sa marraine, l'on commet alors un inceste spirituel, ce qui est aussi terrible qu'un inceste corporel.



Rembrandt (1606-1669) ; Le Christ dans la tempête sur la mer de Galilée ;
huile sur toile, 1633. 160 x 127 cm



Incompréhensible

Dieu est incompréhensible ainsi que les mystères de la religion : il n'y a que les prêtres qui y comprennent quelque chose, ce qui fait voir la profondeur de leur caboche sacrée.

Incrédules

Ce sont des coquins qui ne sont point crédules ; ils ont l'impertinence de supposer que Dieu pourrait bien n'avoir pas dit tout ce qu'on lui fait dire, et que ses prêtres pourraient bien vouloir en donner à garder. On voit évidemment que des gens de cette trempe sont inutiles au clergé et par conséquent à la société, qui ne peut se passer du clergé. D'ailleurs st Augustin, qui y avait bien rêvé, nous assure que l'incrédulité est le péché des péchés.



Rembrandt (1606-1669) ; la lapidation de Saint Stéphane ;
huile sur panneau, 1625. 89.5 x 123.6 cm



Indéfectibilité

Dieu lui-même a promis à son église qu'elle serait toujours aimable, qu'elle ne vieillirait point, qu'elle ne radoterait jamais, que les portes de l'enfer ne prévaudraient point contre elle. Malgré ces assurances elle fait le diable à quatre aussitôt qu'on lui dit un mot de travers, ce qui ne vient pas de ce qu'elle manque de foi, mais de ce qu'elle craint de manquer d'argent et de crédit, qui lui sont très nécessaires pour alimenter sa foi.

Indulgences

Grâces spirituelles que l'église ou le pape accordent aux fidèles, dont l'effet est de remettre les péchés passés, présents et futurs. Ces indulgences ne doivent point se confondre avec ce que les profanes nomment de l'indulgence. C'est une disposition dont le clergé ne doit jamais se piquer.



Rembrandt (1606-1669) ; Judas repentant rendant les pièces d'argent ;
huile sur panneau, 1629. 79 x 102.3 cm



Ineffable

Toutes les qualités divines sont ineffables, c'est-à-dire au dessus de toute expression, au dessus de l'intelligence humaine. Mais comme les prêtres en raisonnent sans cesse, les bons chrétiens doivent pieusement supposer qu'ils savent très bien ce qu'ils disent, lorsqu'ils parlent de choses ineffables auxquelles le vulgaire ne comprend rien.

Infaillibilité

Privilège exclusif accordé à l'église par la divinité même. Ses évêques assemblés en corps ne peuvent errer sur la foi, toutes les fois qu'ils ne décident rien, ou toutes les fois qu'ils sont assez forts pour faire passer leurs décisions. Suivant quelques chrétiens le pape est infaillible, mais beaucoup d'autres ont le courage de douter de cette vérité. En général on peut dire que tout prêtre, tout curé, tout prédicant, tout rabbin, tout imam, etc. Jouissent de l'infaillibilité toutes les fois qu'il y a du danger à les contredire ; tout prêtre qui a du pouvoir est évidemment infaillible.

Rembrandt (1606-1669) ; David jouant de la harpe pour Saül ;
huile sur panneau, 1629. 61.8 x 50.2 cm



Infini

C'est ce qui n'est point fini ou ce dont on ne connaît point le terme. Dieu est infini, c'est-à-dire que les théologiens ne savent point au juste jusqu'où ses qualités s'étendent. Le clergé partage avec Dieu l'infinité ; comme lui il est infiniment sage, infiniment puissant, infiniment respecté par les chrétiens qui sont d'une infinie simplicité.

Ingratitude

Disposition odieuse dans les laïques, qui ne doivent jamais perdre de vue les obligations infinies qu'ils ont à leur clergé ; celui-ci peut être ingrat, c'est-à-dire il ne doit avoir obligation à personne ici-bas des revenus, des privilèges, des bénéfices qu'on leur donne ; ceux qui les leur donnent ne sont jamais que des instruments dont Dieu se sert pour obliger ses amis du clergé. Les prêtres sont en conscience obligés d'être ingrats, ne fût ce que pour accomplir la prophétie de Michée qui dit d'eux que si on leur donne quelque chose à manger, aussitôt ils vous déclarent la guerre. Nos prêtres sont trop polis pour démentir un prophète.



Rembrandt (1606-1669) ; L'élévation de la croix ;
huile sur toile, 1633. 96.2 x 72.2 cm


Injures

Expressions polies et charitables, dont les théologiens se servent entre eux, ou contre leurs adversaires, quand ils veulent concilier les choses, ou bien quand il s'agit de répondre aux difficultés qu'on leur propose ; les injures sont des arguments très convainquants, cependant il est encore plus sûr de répondre par des fagots.

Inquisition

Tribunal sacré, c'est à dire, composé de prêtres et de moines, indépendants de la puissance civile, qui ont, comme de raison, reçu le droit de juger sans appel dans leur propre cause et de faire brûler ceux qui plaident contre eux. À l'aide de ce saint tribunal les princes qui l'autorisent ont l'avantage d'avoir des sujets bien orthodoxes, bien dévots, bien gueux et toujours bien disposés à prendre parti pour le clergé contre la puissance temporelle. C'est bien dommage que jusqu'ici l'on n'ait point encore senti en France l'utilité d'un si saint tribunal.



Rembrandt (1606-1669) ; Le Christ en croix
huile sur panneau, 1631. 92.9 x 72.6 cm



Inspirations

Ce sont des vents spirituels partis soit du croupion soit du bec du saint-esprit, qui soufflent dans les oreilles de quelques hommes choisis, dont Dieu se sert comme d'une sarbacane pour faire connaître ses volontés au vulgaire étonné des belles choses qu'on lui annonce.

Instructions chrétiennes

Elles consistent à conter des fables sacrées et à combattre la raison des fidèles qu'on veut instruire. Ces fonctions sublimes appartiennent exclusivement au clergé, qui jouit du droit divin de rendre les peuples aussi imbéciles et aussi fous que leurs intérêts le demandent.



Rembrandt (1606-1669) ; La descente de la croix ;
huile sur toile, 1634. 158 x 117 cm



Interdit

Châtiment épouvantable que les chefs de l'église infligent quelquefois aux sujets des princes qu'ils veulent mettre à la raison. Il consiste à priver les peuples du culte, des cérémonies et des grâces spirituelles sans lesquelles les bleds ne lèveraient point et les vignes seraient infailliblement gelées. Les papes employaient autrefois ce remède avec succès contre l'indocilité des souverains, ils en sont plus chiches depuis que la foi s'est morfondue sur la terre.

Intérêt

Les ministres de l'église sont de tous les hommes les plus désintéressés pour eux-mêmes ; ils n'ont jamais en vue que les intérêts de Dieu, qui, comme on sait, est très intéressé, ainsi que son épouse qui ne l'est pas moins que lui ; l'église a besoin d'argent pour faire aller le ménage. On sait que les prêtres prennent un grand intérêt aux âmes, quand ces âmes surtout s'intéressent au clergé.



Rembrandt (1606-1669) ; La descente de la croix ;
huile sur toile, 1634. 89,5 x 65 cm


Interprètes

Ce sont de saints chicaneurs que l'église charge de ses affaires lorsqu'elles sont bien embrouillées ; à force de rêver ils parviennent communément à faire perdre le procès au bon sens.


Paul Henri Thiry d’Holbach (1723-1789) ; Théologie portative ; Dictionnaire abrégé de la religion chrétienne, 1768



Rembrandt (1606-1669) ; La chute de l'homme, 1638.

2 commentaires:

Iyhel a dit…

En général, les toiles de Rembrandt (que je connais très mal, comme la peinture en général !) me laissent plutôt froid.

Mais cette eau-forte... magnifique !

M. Ogre a dit…

... Grand merci de ce commentaire que je n'attendais point, aimable lyhel ... Et veuillez accepter mes respectueux hommages et mes meilleures pensées pour les vôtres ...