samedi 10 mai 2008

Futur antérieur ...

Rendez-vous dans le futur

Vous allez maintenant franchir deux millénaires et vous retrouver au début du 41e siècle, au coeur d'un avenir inconnu.
Avant de plonger dans le temps, gardez à l'esprit que de l'autre côté, le présent est un passé depuis longtemps révolu. En d'autres termes, n'oubliez pas de tout oublier.




L'habitat

« Maquette de ville »

Partiellement constitués de résine synthétique miraculeusement préservée, ces objets, dont l'utilité échappe à priori, ont été récemment interprétés par certains spécialistes comme des modèles réduits d'agglomérations.
Entre les divers bâtiments disposés géométriquement, on observe un réseau de traits fins qui figureraient des voies de communication et/ou des conduits et autres lignes de transmission. Matériaux composites.


« Maquette de ville »

Cet exemplaire présente de nombreux petits bâtiments alignés (maisons familiales ?) et quelques grands édifices carrés. Le vaste espace circulaire reste énigmatique : place publique, fondation d'une construction disparue ? Matériaux composites.


Fabricants, outils, techniques et arts

Coupelle estampillée MADE [...]

Au fond de la coupe, l'artisan a apposé un sceau au motif central hélas indéterminé, autour duquel court une inscription lacunaire dont seul le nom « MADE » est encore lisible. Terre cuite.



Outil polyvalent

Destiné au travail du bois ou d'autres matières, il est muni d'une sorte de tarière et d'autres appendices de fonction incertaine. Fer.


La vie quotidienne

Plaque ornementale dite « des buveurs »

Ce célèbre objet apporte un inestimable témoignage sur la manière de consommer les boissons. On y voit deux hommes de hauts rang (barbus et munis de chapeaux) ; l'un, à gauche, tient une bouteille à goulot étroit dans la main droite, dont il déverse le contenu dans un gobelet. L'autre lève un gobelet vers le ciel (geste d'offrande).
Cette scène permet d'attester la fonction alimentaire et rituelle des bouteilles à goulot étroit, dont on retrouve assez souvent des tessons. Sur le pourtour, l'inscription « buveurs, toujours/Ivrognes, jamais », qui indique clairement qu'en l'occurrence on n'acceptait de boire que des boissons sans alcool. Terre cuite.



Bouteilles à goulot étroit

D'une forme tout à fait analogue à celle qui est représentée sur la plaque ornementale « des buveurs », l'une de ces bouteilles présente, au sommet de sa partie large, un motif circulaire hélas illisible ; une autre porte l'inscription « MORAND » répétée deux fois, et la troisième le mot lacunaire « RIR (...) ».
On ignore le sens de ces éléments. Verre.



Bouteilles à goulot étroit miniature

Relativement fréquentes, ces bouteilles miniature, toujours en métal, contenaient peut-être des liquides précieux à vocation médicale ou magico-rituelle (médicaments, élixir de jouvence...). Certains pensent au contraire qu'il s'agissait de jouets, voire de simples modèles réduits de bouteilles à but décoratif. Alliage métallique.


Vase d'apparat

Doté d'un long bec coudé à son extrémité et d'une anse semi-circulaire, orné d'une moulure dans sa partie inférieure, ce récipient en métal finement ouvragé était probablement réservé au service de boissons de prix, lors de fêtes ou de cérémonies particulières. Alliage métallique.


Pendeloques

De forme étrange, à pointe dentelée sur l'un de ses profils, ces pendentifs portent des inscriptions énigmatiques : « ZEISS IKON » ; « YALE » ; « SANTIS » ; « MISTER MINIT ». Estampilles, dédicaces, noms des propriétaires ? Alliage métallique.


Les croyances et les cultes



Figurine de prêtre

Barbu et vêtu comme les prêtres, assis sur le bord d'un élément inconnu finement ouvragé (sorte de trône ?), le personnage brandit un instrument probablement liturgique. Sous la figurine, inscription indéterminée et lacunaire « (...) de in Taiwa (...) ».
Terre cuite peinte.


Idole zoomorphe

En céramique claire à décors peints (technique du pinceau large), cette figurine représente un suidé dont l'hypertrophie évoque le culte à la Nature et à la Prospérité. Une fente sur la partie sommitale servait peut-être aux offrandes, à moins qu'il s'agisse d'une mortaise pour fixer un élément disparu (peut-être une divinité chevauchant l'animal). Terre cuite peinte.


Parure zoomorphe

La silhouette de cette petite broche évoque nettement un suidé hypertrophié comparable à l'idole en céramique claire ci-contre, ce qui conduit à l'associer au même culte de la Nature et de la Prospérité. Le mot « JESUS » demeure mystérieux (propriétaire du bijou, nom de l'idole zoomorphe ?). Alliage métallique.


Education, sciences et loisirs

Objet alvéolé (jeu ?)

Façonné dans une résine synthétique extrêmement rare et miraculeusement fossilisée dans un état de conservation tout à fait exceptionnel, cet objet présente sur l'une de ses faces une série de cavités disposées géométriquement (une rectangulaire, puis deux ovales). Parmi diverses théories (table à calcul, objet rituel...), la plus répandue est celle d'un jeu de société, les alvéoles étant destinées à recevoir des pions ou autres pièces mobiles. Résine.


Extraits de :
Futur antérieur
Trésors archéologiques du 21e siècle après J.-C.
Catalogue de l'exposition de Lausanne-Vidy
octobre 2002 – avril 2003
Dégradation des objets : David Cuendet, Maya Froidevaux, Claude Michel, Karen Vallée (Laboratoire de conservation et de restauration du Musée cantonal d'archéologie et d'histoire, Lausanne)
Photographies : Susanne et Daniel Fibbi-Aeppli, Grandson

6 commentaires:

PetitChap a dit…

Mais c'est tout à fait fabuleux !! Comme quoi, on interprête toujours les choses en fonction de ce qu'on connait et de ce qu'on veut y voir ... J'aime particulièrement l'Idole zoomorphe, l'Outil polyvalent et la Plaque ornementale dite « des buveurs » ...

Voici un post très chouette, l'Ogre !

La bise

mouetterieuse a dit…

J'ai bien ri !

link886 a dit…

Je ne m'en lasse pas !!

elbereth a dit…

aaaaah j'aime ! Non, j'adore, j'admire ! hihi
Mais ce n'est pas bien de se moquer des archeologues qui recherchent les fonctions des objets d'antan !

En même temps, que ceci est naïf de penser que la mémoire de notre peuple restera intacte... L'Evolution, et la destruction amènent inexorablement l'Oubli...
Ô tragédie de l'existence humaine !

Chryseis a dit…

Pas mal du tout ! Ca alimente mon côté décalé de la réalité ..

Thodule a dit…

Bonjour, et merci !!

Comment je vais faire le commentaire pour la visite de la maison néolithique, maintenant ??

Thodule :DD