mardi 18 mars 2008

Fin de soirée...




Ô triste, triste était mon âme


Ô triste, triste était mon âme
A cause, à cause d'une femme.

Je ne me suis pas consolé
Bien que mon coeur s'en soit allé,

Bien que mon coeur, bien que mon âme
Eussent fui loin de cette femme.

Je ne me suis pas consolé
Bien que mon coeur s'en soit allé.

Et mon coeur, mon coeur trop sensible
Dit à mon âme : Est-il possible,

Est-il possible, - le fût-il -
Ce fier exil, ce triste exil ?

Mon âme dit à mon coeur : Sais-je
Moi-même que nous veut ce piège

D'être présents bien qu'exilés,
Encore que loin en allés ?


Paul Verlaine ; Romances sans paroles, 1874


free music

14 commentaires:

mouetterieuse a dit…

Un petit clin d'oeil à mes compatriotes normands de "Mes souliers sont rouges" et une précision -à l'intention des esprits mal tournés- :
Turlutte : Ustensile de pêche en mer, formé d'un morceau de plomb entouré d'hameçons.
Le Petit Larousse

mouetterieuse a dit…

Egalement, au Québec, la turlutte est une chanson populaire, basée sur l'art d'imiter le bruit du violon avec sa bouche.

link886 a dit…

très beau !

elbereth a dit…

'Nif, vraiment très bô. Quand un homme parle de son coeur... *soupir*
Et puis, l'image est également très poétique.

Ben dans d'autres contrées, une turlutte, c'est autre chose ! Disons, tout un art, un art de ménéstrel évidemment !

PetitChap a dit…

... Je ne connaissais pas ces vers de Verlaine ... Il semble qu'il n'ait pas aimé que Rimbaud !!

La photo est réellement magnifique, l'Ogre ... Elle est pleine de sensualité, de suggestion, de malice ... Nul doute que la dame ne serait pas contre faire une petite turlutte ...!!^^

M. Ogre a dit…

...A tous grand mercy...
Et si vous connaissez quelqu'un susceptible de réconforter mon âme en proie à la désolation... n'hésitez pas !!!
Je doute en effet que la jeune personne qui s'affiche ici soit encore très disposée à m'offrir ce dit réconfort...

PetitChap a dit…

Seriez-vous en train de faire une proposition indescente aux demoiselles qui vous font l'honneur de leurs visites ?!

M'enfin, l'Ogre, un peu de retenue, je vous en prie ... Ce ne sont pas des choses qui se demandent ...!

M. Ogre a dit…

Oups !!! C'est une malheureuse méprise, je vous assure... Comment me faire pardonner ???.....

elbereth a dit…

Vous pourriez... vous pourriez... attendez que je réfléchisse. La tentation est si grande, maintenant que vous ne pouvez reculer ! hum, cela demande reflexion...

Vous pourriez... arf voyez ! Quand j'ai l'occasion d'exercer ma domination, l'imagination me fait défaut. Enfin, non, pas l'imagination, juste... enfin... bref. Vous pourriez nous offrir une danse, non ? Ou un poème où toute la beauté du monde se retrouve dans un lyrisme tout particulièrement touchant ! héhé

M. Ogre a dit…

...J'essaie de terminer votre phrase... Si ce n'est l'imagination qui vous manque, serait-ce... l'envie ???
Mais je reviens très bientôt avec quelques mots doux à entendre, mais tellement violents à vivre ! Hélas si nous devions y danser, ce serait que le coeur nous manque...

PetitChap a dit…

... je serai plus terre à terre : vous seriez tout pardonné si vous nous offriez un magnifique article en provenance de rimbaldie ...
Voyez, j'ai été gentille ... J'aurais être bien plus sournoise, croyez-moi ...!!

Je vous offrirai une bise après avoir lu l'article sus-demandé ...

elbereth a dit…

J'ose espérer, point d'exécution de tortionnaire, car en ce cas, le gage occasionné risque lui aussi d'être violent !

Non non, ce n'est pas l'envie qui manque ! Que non alors !... Je dirais plutôt... l'exentricité requise pour une telle requête.

Il est vrai que la Princesse en Rouge reste fort sage, cela cache quelque chose... Ou alors est-ce l'effet que vous attendez quelques requêtes. Esprit de contradiction oblige, la sagesse nous emporte alors. Tant pis pour vous ! Vous l'aurez cherché.

Au plaisir de vous lire alors, en espérant malgré tout que notre coeur en sera gonflé de joie.

PetitChap a dit…

... qui a dit que je n'étais pas sage ...?!! ^^

M. Ogre a dit…

...Moi, je le dis !!!