mardi 1 janvier 2008

Lao sur la Montagne...


Le retour, c'est le mouvement du Tao ;
la faiblesse c'est ce qui permet au Tao
d'entrer en fonction.


Tous les êtres du monde
sont issus de l'Être ;
l'Être est issu du Néant.




Ma Lin ; En écoutant le vent dans les pins (1246)



Sans franchir sa porte,
on connaît le monde entier.
Sans regarder par sa fenêtre,
on voit la voie du ciel.

Plus on va loin
moins on connaît.

Le saint connaît sans voyager,
définit sans voir,
accomplit sans agir.


Lao Tseu ; Tao-tö king


Tchang Feng ; Paysage d'automne (1660)

2 commentaires:

MouetteRieuse a dit…

Renoncez à la sagesse, abandonnez la prudence, ce sera cent fois plus profitable au peuple.
Renoncez à l'humanité, rejetez la justice, et le peuple reviendra à l'amour filial et à l'affection paternelle.
Renoncez à l'habileté, abandonnez le profit, et il n'y aura plus de voleurs ni de bandits.
Ces qualités, étant des apparences, ne sauraient suffire. C'est pourquoi il faut tâcher de se montrer simple, rester naturel, réduire l'égoïsme, avoir peu de désirs.
Lao Tseu
Tao Te King

lukaskran a dit…

Un jour, il faudra que je me penche sur la différence entre le Tao et nihil...